AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le secret de la crypte

Aller en bas 
AuteurMessage
Aya Brea
Eleve
Eleve
avatar

Féminin
Nombre de messages : 139
Age : 27
Localisation : Janghwa Academy
Personnalité : Mystérieuse
Quelque chose de plus ? : champ facultatif ;-)
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Le secret de la crypte   Jeu 19 Fév - 19:21

Aya se retrouvait maintenant dans une crypte, seule, dans le noir, et personne ne savait où elle était. Mais qu'est ce qu'il lui avait pris d'entrer dans cette crypte?! Mais ce n'était pas le moment de baisser les bras, il lui fallait continuer, et trouver un moyen de sortir. Elle descendit les marches prudemment, sa lampe à la main, regardant devant elle. En bas des marches, elle se retrouva dans un couloir. Cette crypte n'était en fait pas vraiment une crypte, mais plutôt un passage souterrain. Mais où menait-il?
La jeune fille continua de parcourir le couloir, lorsque à la lumière de sa lampe, quelque chose de brillant, à terre, attira son attention. Elle ramassa l'objet qui se trouvait être un pendentif accroché à une chaine. Le pendentif comportait deux lettres gravées au dos, surement les initiales de son propriétaire.

_ "M.U" Matsudaira Uriko?

Quelques pas plus loin, le couloir se finissait en carrefour. Aya avait alors le choix entre trois passage: devant , à gauche ou à droite. Son choix se porta à droite, apercevant un petit halo de lumière au fond. Elle s'enfonça vers l'issue et comprit qu'une dalle bloquait l'accès. Aya essaya de pousser ce qui lui barrait la route, malheureusement, la dalle de pierre était beaucoup trop lourde et elle ne pu agrandir l'ouverture que de quelques centimètres. Elle passa son regard à travers la fente et devina qu'elle se trouvait dans la zone du lac, l'endroit même où elle avait vu l'apparition de Uriko, quelques minutes avant sa mort.

_ C'est d'ici qu'elle venait, elle a découvert quelque chose dans cette crypte.

Ne pouvant aller plus loin, Aya fit demi-tour et continua son exploration, prenant le passage en face de celui de son arrivée. Au bout, une porte. Aya l'ouvrit doucement, angoissant à l'idée de découvrir ce qui se trouvait derrière.

_ Oh mon dieu, qu'est ce que c'est cette odeur? On dirait celle de... de cadavre....

Aya pointa sa lampe devant elle, ses pupilles se dilatèrent à la vue de ce qui se trouvait devant elle: le cadavre d'un homme, à peine plus âgé qu'elle. Cela ne devait faire que quelques semaines qu'il devait agoniser ici, compte tenu de la décomposition de la peau. Aya prit son courage à deux mains, ce n'était pas le premier cadavre qu'elle voyait, après tout, et s'avança pour voir la victime de plus près. Elle était comme crucifiée, suspendue au mur par des poignards, du sang séché couvrait la majorité du corps, bref, un vrai massacre.

_ Qui a bien pu faire une chose aussi horrible? demanda-t-elle à voix haute.

Elle dirigea sa lumière sur le coté du cadavre et trouva un tas d' ossements humains au pied d'un mur sur lequel des attaches dignes des cachots de châteaux datant de l'époque médiévale suspendaient dans le vide. Soudain, la porte grinça. Aya tourna vivement la tête dans un sursaut et dirigea la lumière vers l'ouverture. La personna qui entra avait elle aussi une lanterne dans les mains,dirigée vers Aya, éblouissant la jeune fille, et la voix d'un homme retentit dna sla pièce.

_ Que... Que faites vous ici, jeune fille??

_ Qui êtes vous? Demanda Aya.

La lumière se baissa, laissant à Aya l'occasion de voir le visage de cet homme.

_ Vous?

_ Aya Brea, la fille de... ça doit être héréditaire d'être gênant.

_ De quoi parlez vous? C'est vous qui l'avez tuer??

_ Ce pauvre disparu, Kyo Tikan, il n'aurait pas dû fouiller dans le passé, tout comme tu n'aurais pas dû le faire. Vois-tu, lorsque tu es entrée dans mon bureau à ton arrivée, j'étais certain que tu allais être gênante, et les choses gênantes, je les élimines.

L'homme s'était déplacé dans la salle tout en parlant, allumant des bougies dans leurs bougeoirs accrochés aux murs de la pièce, tandis que Aya était restée immobile, prenant garde au moindre gestes de ce personnage. Maintenant, il avait prit une barre en fer et s'approchait tranquillement de Aya, en continuant:

_ Mais avant cela, il serait peut être plus juste que tu saches la vérité. 1963, je n'étais encore qu'un surveillant à Janghwa. Il a fallut que je me fâche avec le gardien, et il en est mort. Bien sûr, personne ne la su puisque j'ai brûler son corps avant de mélanger sa cendre avec celle de la grande cheminé du salon. Cette histoire aurait pu en rester là, mais ces saloperies gosses du club de détective n'ont rien trouvé de mieux à faire que s'intéresser à cette disparition...

_ Alors vous les avez tués, 1963, c'est la date à laquelle cinq membres du club de détective ont disparus.

_ Ils sont juste derrière toi, pour être franc, dit-il en montrant le tas d'os derrière la jeune fille.

_ Vous n'êtes qu'un sale psychopathe! Et c'est vous qui avait tué Uriko!

_ Oh, joli pour un détective amateur. Mais j'aimerai bien savoir comment tu as découvert cela.

_ Ma mère était témoin de l'assassina de sa sœur, mais il se trouve que c'est Uriko elle-même qui me l'a fait comprendre. Et oui, on est du genre perspicace dans la famille, on mène les enquêtes jusqu'au bout.

_ Ahah... Mariko Matsudaira n'a rien pu dire, c'est vrai, elle est malheureusement morte avant que sa mémoire revienne, Ahahahahahhh

Aya comprit ce qu'il disait. La haine et la tristesse se mélangèrent, les larmes venaient dans les yeux de Aya.

_ Vous... C'était vous.... Vous les avez tués toutes les deux! Ma mère et Mélissa!!

_ Et il est temps que tu les rejoignes!

Il brandit la barre de fer où l'on pouvait voir des traces de sang séché et s'apprêta à frapper violemment Aya. Mais la jeune fille l'évita et tomba à terre. Elle se releva et fonça vers la sortie. Arrivé au carrefour, elle se rappela que deux des trois issues possibles étaient condamnées. Elle prit alors le denier chemin possible, le seul qu'elle n'avait pas encore exploré, et courut aussi vite que possible. au fond, une porte. Aya se rua sur la poignée et essaya de l'ouvrir. Malheureusement elle était fermée à clé.

_ Oh non, non!

Elle fouilla désespérément dans sa poche et sortit un fil de fer qui trainait au fond depuis des lustres.

_ Oh putain, qu'elle chance!

Elle se dépêcha de crocheter la serrure et réussit enfin à ouvrir cette porte qui menait à...

_ La buanderie! je suis dans les sous-sols de l'école!

Mais là était maintenant le problème, la buanderie. La porte principale de la pièce était impossible à ouvrir, la poignée étant cassée, et l'assassin s'approchait avec sa barre de fer. Impossible d'ouvrir la porte, ni de la défoncer, Aya n'avait pas assez de forces pour ça. Son seul recours était de frapper sur la porte sans relâche, jusqu'à ce que quelqu'un ouvre, en espérant qu'il ne serai pas top tard. Ce qu'elle fit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://final-dream.forumperso.com
 
Le secret de la crypte
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crypte du Vampire Dupyr [2.0]
» Les Mystères de la Crypte
» Secret tech pouisssante?
» Les Contes de la Crypte
» Casse tête code secret

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Janghwa-Academy :: ▪ Exterieur de Janghwa :: Parc Janghwa :: Tombeau-
Sauter vers: